Réagissons face aux manoeuvres politiques de la mairie !

Publié le par Christine

Vous avez reçu lors des vacances d’hiver un courrier de la mairie à renvoyer dans les plus brefs délais, vous soumettant deux organisations pour la réforme des rythmes scolaires.

Il y est affirmé en préambule que « de la nouvelle consultation effectuée en janvier, deux modes d’organisation de la semaine scolaire ont émergé ».

Or, dans les faits, ces deux projets ne sont pas issus de la moindre consultation, mais procèdent du seul bon vouloir de la mairie.

Un rappel des faits est nécessaire :

  • L’organisation n°1 n’avait pas été proposée par qui que ce soit, qu’il s’agisse des parents d’élèves, des enseignants ou des représentants de la mairie. Elle vient d’être inventée par ces derniers, sans débat préalable. Les « temps récréatifs » s’y substituent aux « temps d’activité périscolaire ». Ce changement sémantique est éloquent : nos enfants passeront 3/4 d’heure de plus par jour dans la cour de récréation sans qu’aucune activité ne leur soit proposée.

Par conséquent, si cette proposition était adoptée, la mairie n’offrirait aucune activité supplémentaire à nos enfants.

Pour la mairie, c’est la logique du zéro coût qui prend le dessus sur l’intérêt des enfants.

  • Le recours à un questionnaire, à ce stade de la discussion, ne s’imposait pas, car une organisation avait bel et bien recueilli la majorité des suffrages lors des conseils d’école extraordinaires, tenus dans toutes les écoles de la ville. Cette organisation, issue du travail collectif des parents d’élèves et des enseignants, correspond, pour les écoles élémentaires, au projet n°2 présenté dans le nouveau questionnaire. Cependant, ce projet n°2 n’est pas celui qui avait été retenu pour les maternelles, lequel envisageait plutôt des activités périscolaires de 15H45 à 16H30, et non pas, comme le propose la mairie de 13H30 à 14H15.

Plus précisément, les conseils d’école ont demandé :

En maternelle :

Les Temps d’Activité Périscolaire (TAP) en fin d’après-midi à 54%, contre seulement 16% pour le début d’après-midi.

45 minutes de TAP chaque jour (62% des conseils).

Le mercredi matin travaillé (85% des conseils) pour une durée de 3H (77% des conseils).

En élémentaire :

67% des conseils pour des TAP d’1H30 un jour sur deux en fin d’après-midi.

Au moins 67% des conseils pour le mercredi matin travaillé pour une durée de 3H.

Le questionnaire qui vous a été remis est donc en contradiction avec les faits. Comme lors de celui diffusé cet été (pour lequel nous n’avons d’ailleurs obtenu que des résultats partiels), la mairie, sous couvert d’une consultation faussement démocratique, ne propose que ce qui l’arrange. Elle procède à des sondages express, durant des périodes de vacances, ce qui empêche vos représentants élus de vous informer.

Ne laissons pas les seuls aspects financiers décider de la mise en œuvre d’une réforme conçue pour favoriser la réussite de nos enfants. Exigeons que l’avis des parents et des enseignants soit respecté pour le choix d’organisation des nouveaux rythmes scolaires !

Réagissons face aux manoeuvres politiques de la mairie !